Les Mondes-miroirs : revue de presse

3

5 octobre 2018 par Vincent

J’espère bien que ce roman est une introduction, et quelle introduction !!!
Book en Stock

Inventeurs de monde à la Mathieu Gaborit, Vincent Mondiot et Raphaël Lafarge constituent véritablement la nouvelle garde. Coup d’éclat pour ce roman hors norme qui illustre superbement notre triste actualité.
Fantasy à la carte

Vincent Mondiot et Raphaël Lafarge, avec Les Mondes-Miroirs parviennent à construire un roman original, bourré d’action et d’aventures dans un univers assez pulp, tout en prenant soin d’aborder des thématiques sérieuses et assez actuelles, à travers des personnages nuancés et une intrigue bien menée.
Les Chroniques du Chroniqueur

En bref, Les Mondes-Miroirs est un roman de fantasy bourré d’action et de références qui ne manquera pas d’évoquer les mangas aux lecteurs assidus de ce média, que ce soit par son univers, ses personnages ou son esthétique. Son ambiance sale et ses personnages déviants ne manqueront pas de séduire les lecteurs adeptes de ce type de lecture.
OmbreBones

Un roman à l’univers dense et bien décrit, à l’intrigue recherchée et bien amenée jusqu’à la fin, aux personnages fouillés et charismatiques et au léger parallélisme avec notre propre société ouvrant à des réflexions intelligentes et profondes.
Songes d’une Walkyrie

Les personnages gardent un côté très attachant et prêtent à sourire. Et quel travail sur l’univers ! J’ai l’impression que nous, pauvre lecteur, n’en effleurons qu’à peine la surface.
Mina Spirit

Le roman aborde avec finesse en fond des questions politiques et sociales dont le support est cette cité immense où une partie des gens sont laissés pour compte.
Scifi-Universe

Une intrigue qui tient la route, un univers très riche et original, une ambiance sombre d’un bel effet, et surtout des personnages bien campés, qu’on retrouverait bien pour certains dans d’autres aventures. Une belle découverte !
Le Bibliocosme

Mention spéciale à Elsy, figure insupportable mais ô combien attachante. Chacun gère les merdes de sa vie en espérant des lendemains meilleurs. Et en espérant surtout échapper à la contamination de ces monstres qui envahissent peu à peu la capitale…
Lucille, de La Rondes des Livres

Coup de cœur pour ces Mondes-Miroirs, une lecture qui marque durablement l’esprit. L’intrigue, les personnages et surtout cet univers sombre et original, du genre de ceux que l’on quitte à regret avec une forte envie d’y retourner.
Sthorm

Les personnages sont fouillés, ont des qualités, des défauts , des rêves et des regrets. Tous ne sont aussi incarnés que d’autres mais tous ont une personnalité bien définie qui les rend attachants, détestables, intrigants mais aucun ne laissera indifférent.
Culture en pagaille

Quel roman que celui des Mondes-miroirs ! Prenant, immersif, rempli de personnages hauts en couleurs et écrits de plumes de maîtres. Que demander de plus ? Je vous conseille de le découvrir au plus vite !
La plume ou la vie

Superbe roman  où cette histoire est placé dans un monde assez moderne, proche de l’ère industrielle, et plutôt original avec ses différents courants de magie.
Culture VS News

On ressent bien le côté crapule des bas-fonds avec ces héros bruts quasi-analphabètes qui se vannent en permanence, cette pauvreté qui gangrène les quartiers ouest. Et nous avons aussi une ambiance vraiment glauque, suintant et dégoulinant à travers ces créatures boueuses, cette atmosphère poisseuse qui pue le malsain, ces corps cabossés et transformés.
L’ours Inculte

Le rythme haletant, entre aventures et horreur, tient en haleine et donne envie de tourner les pages. Le background est très original, et l’intrigue prenante. Elsy est un personnage attachant, malgré la violence à laquelle elle recourt sans état d’âme pour parvenir à ses fins.
La grande parade

Certains des personnages sont montrés sous diverses facettes qui nous débarrassent allègrement de tout manichéisme. […] Pas mal d’humour aussi dans certains échanges, situations, dialogues, alors que nous sommes là dans une belle tragédie.
Blog de la librairie Bédéciné de Toulouse

Les mondes-miroirs est un roman plaisant qui propose un monde original et une histoire aux nombreux interrogations et révélations qui sont bien dosées dans le roman.
RefletSF

Quelques images fortes soulignent le tout d’agréable façon : les Arches dont la disproportion provoque un agréable vertige de lecture ; les mondes-miroirs où se balade Élodianne, univers proches du nôtre et pourtant différents, avec leurs propres règles et leurs propres créatures. Une « inquiétante étrangeté » qui fonctionne bien.
Daily Mars

Nous sommes loin du beau personnage sur son cheval blanc qui va essayer de sauver l’humanité et rien que pour ça je l’ai adoré.  Il est important de noter que deux des personnages principaux du roman sont des femmes ce qui est malheureusement trop rare dans ce genre de littérature alors que cela fonctionne très bien ici.
Emaginarock

Les Mondes-Miroirs aura donc été une lecture à la fois captivante et intrigante, qui m’aura laissé quelques poches sous les yeux supplémentaires, et une belle avidité pour en apprendre plus sur ce monde fascinant.
Les lectures de Bouch’

La richesse du worldbuilding, le soin mis à la construction des personnages et l’humour marqué sans être jamais trop appuyé concourent à faire des Mondes-Miroirs un roman atypique, qui cherche à la fois la référence geek – on a parfois l’impression d’être dans un compte-rendu de partie de jeu de rôle – et l’inscription dans un genre littéraire – la magie jouant le rôle de marqueur puissant de la fantasy.
La grande bibliothèque d’Anudar

Les Mondes-Miroirs est un roman de fantasy atypique, avec des personnages attachants, un background original qui tranche avec la routine qu’on a l’habitude de lire à tour de romans.
Les lectures de Xapur

Le récit de Vincent Mondiot et Raphaël Lafarge se déroule donc dans un contexte politique complexe, dans une ville où nous sentons très fortement la différence entre les riches et les pauvres et donc où tout imprévu pourrait faire basculer l’état.
Fantastinet

Il y a aussi plusieurs passages qui m’ont choquée (y a des chances pour que ce soit fait exprès, though) qui sont genre moralement très suspicieux (concernant Elsy toujours). Du coup, j’avais beaucoup plus de sympathie pour les « méchants » et j’avais aussi l’impression que les rôles étaient inversés : les héros sont censés être les « gentils » mais est-ce-que c’était vraiment le cas dans cette histoire ?
Plume de Lune

   A cette liste (que je mettrai à jour au fur et à mesure), il faut ajouter les pages Fnac, Amazon et Babelio du livre, sur lesquelles commencent également à s’empiler les retours de lecteurs, ainsi que les quelques interviews que Raphaël ou moi avons pu donner, par exemple ici. On a aussi récemment eu droit à un article dans Lanfeust Mag :

   Un énorme merci à tous les blogueurs, journalistes et, surtout, lecteurs, que notre roman a touchés. L’accueil fait aux Mondes-miroirs dépasse mes espérances les plus folles, et c’est grâce à vous tous. Merci.

Commander Les Mondes-miroirs sur Fnac.com
Commander Les Mondes-miroirs sur Amazon

Publicités

3 réflexions sur “Les Mondes-miroirs : revue de presse

  1. Walkyrie dit :

    J’ai bien envie de vous dire à tous les deux, que c’est à nous (lecteurs) que vous faites plaisir ! 🙂 J’ai hâte de découvrir la suite de cet univers.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :