Salons, prix, interviews… Les formidables news de ma fascinante vie d’écrivain

Poster un commentaire

9 juin 2021 par Vincent Mondiot

Premier truc important dans cette existence absolument folle et incroyable que je mène (c’est ironique, hein… Je pense que vous l’avez déjà compris, mais je me refuse à laisser planer le moindre doute à ce sujet), je serai présent le week-end prochain au salon Le Livre à Metz, situé, avec un sens du suspense proche du zéro, à Metz !
C’est un très gros salon, et surtout, c’est le premier que je ferai depuis… Wesh, depuis un an et demi ! Donc si vous êtes de la région ou que vous aimez faire beaucoup de transports pour pas grand-chose, franchement, ça me ferait grave plaisir de vous y voir. J’y signerai mes livres, on discutera, on boira des coups, et surtout, il y aura autour de moi pas mal d’autres auteurs probablement plus intéressants.
Ce sera du vendredi 18 juin au dimanche 20, et je serai là pour toute la durée de l’évènement.

Ensuite, toujours dans la rubrique « venez me voir en vrai », je serai la semaine suivante à un autre salon, à savoir celui de Poix, en Picardie ! Ce sera la toute première édition de ce salon, pour le coup bien plus orienté jeunesse que celui de Metz, et ça va être cool aussi, normalement. Pareil, si t’es dans le coin, tu viens, et on se met bien.
Ce sera le dimanche 27 juin, toute la journée.

Autre rubrique : Rattrapage !
Mon monologue sorti chez Actes Sud Junior il y a maintenant plus de deux ans a vécu ces derniers mois une seconde vie, en étant étudié dans plusieurs collèges et lycées français. Déjà, rien que ça, c’est cool… Mais en plus, certains de ses lecteurs ont été jusqu’à lui décerner des prix ! Ces dernières semaines, ce livre que j’ai trop facilement tendance à considérer comme secondaire dans ma bibliographie a donc chopé, sans prévenir, le Prix des Collégiens et Lycéens de Talence, et le prix Enlivrez-vous en mai, organisé par les documentalistes de la région de Thionville. Un immense merci, évidemment, à tous ceux qui ont lu ce livre, et un deuxième à tous ceux qui ont décidé de l’aimer. Ca me fait vraiment super plaisir de savoir que mes romans continuent à vivre, même des années après leurs sorties.

A l’occasion du prix de Thionville, j’ai d’ailleurs répondu à quelques questions posées par une chaîne de télé régionale. Si ce genre de déviances vous intéresse, c’est à regarder juste au-dessous, avec en bonus une autre interview de l’écrivain belge Xavier Deutsch, auteur notamment de l’excellent Les Garçons, sorti il y a plus de trente ans mais dont je me souviens encore.

Et en parlant d’interviews et de prix, pour finir, Les Derniers des branleurs est actuellement en lice pour un autre prix, à savoir le Prix Kezako de la littérature jeunesse, organisé par le magazine du même nom. A cette occasion, j’ai aussi répondu à une interview, centrée elle sur LDDB. C’est à lire ici !
Les résultats du prix seront annoncés en septembre.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! La prochaine fois, j’essaierai de parler d’autre chose que de moi !
Bises !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :