A partir d’aujourd’hui, Toute entrée est définitive

1

27 novembre 2020 par Vincent Mondiot

   Eh bien voilà, c’est fait : mon dernier roman en date est sorti aujourd’hui !
Je vous en ai déjà pas mal parlé, je sais, mais je vais le refaire encore une fois. Parce que Toute entrée est définitive (puisque tel est son titre) est un projet qui me tient vraiment à coeur.
Bon, ok, c’est une évidence de dire ça… TOUS mes romans ont été des projets qui m’ont « vraiment tenu à coeur ». Mais celui-ci est particulier dans la manière dont il se présente à vous.

   Les Saisons de l’Etrange, l’éditeur de ce roman, propose un modèle nouveau d’édition, qui passe par le crowdfunding.
Vous vous en souvenez peut-être, en février ils ont lancé une collecte de fonds pour financer toutes leurs sorties de l’année : six romans, dont le mien, qui sortiraient tous en même temps quelques mois plus tard. C’est une manière de fonctionner qu’ils utilisent depuis maintenant trois ans et qui leur permet de travailler avec le moins d’intermédiaires possibles, et d’éditer ainsi des romans un peu « risqués », comme diraient des éditeurs plus classiques. Des histoires qui peineraient à trouver le chemin des comités de lecture et des tables des librairies.
Ca ne signifie cependant pas que ce soit des éditions au rabais : travail éditorial, corrections, graphisme, contrats… Tout a été fait de manière très similaire à ce qui peut se passer chez n’importe quel éditeur.
La vraie différence se situe donc au niveau de la distribution et de la promotion.

   Toute entrée est définitive et ses acolytes ne seront probablement que très, très peu distribués en librairies, ces dernières se méfiant souvent des projets qui refusent de passer par le système classique, et n’auront pas droit à une grosse couverture médiatique.
Avec, en plus, la crise que nous traversons, clairement, c’est chaud pour eux. La collecte financière s’est faite sur le fil, et étant donné que tous les éditeurs, même les plus gros, sont aux abois, il y a encore moins de place que d’habitude pour les livres bizarres, pour les histoires qui ne rentrent pas bien dans les cases.

   De fait, la promo autour de Toute entrée est définitive, ça va principalement passer par moi… Et par vous !
Si vous décidez d’acheter ce roman, de le lire, si vous l’aimez, je vous encourage, bien plus que d’habitude, à en parler autour de vous. Ca paraît n’être rien, mais je vous jure qu’à l’échelle d’un roman confidentiel comme celui-ci, un simple post Instagram, un statut Facebook, une chronique sur votre blog, n’importe quoi, ça fait une vraie différence.
Pour les quelques mois à venir, si vous avez envie de découvrir ce que j’écris, je vous incite à le faire en commençant par Toute entrée est définitive. Mes autres projets ont déjà leur vie bien en place, ils font leur route à leur rythme.
Mais lui, il a besoin de vous.

   Et puis, surtout, ce roman, j’en suis sérieusement fier.
C’est l’histoire de Kitej, une colonie spatiale envers laquelle la Terre mère n’éprouve plus le moindre intérêt, et qui a été abandonnée à ses malheureux colons… Lesquels sont, principalement, des criminels.
Dirigée par une mairie qu’on peut qualifier sans trop de risques de mafia, la ville spatiale s’est offerte corps et âme au crime organisé et à la violence. Coincés à l’intérieur d’un cube transparent censé les protéger des radiations, les habitants de cette Gotham City des étoiles ont donc fini par s’en remettre aux modérateurs, mélange entre détectives privés et justiciers masqués… Ceux-ci, contre des chèques plus ou moins importants, se chargent du travail que ne fait plus une police se limitant à être le bras armé du pouvoir.
Dans ce contexte pour le moins bordélique, on va suivre Guillermo Ortiz et Soraya Artha, un duo de modérateurs qui sont, disons-le poliment, « moyennement qualifiés ». Ces deux losers magnifiques vont être embauchés pour retrouver un adolescent disparu, dont la rumeur dit qu’il serait parti à la recherche d’un vaisseau pour rentrer sur Terre…
Sur leur chemin, Soraya et Guillermo vont croiser des mutants, des poulpes des sables, un monstre géant, et des criminels avec des armes. Beaucoup d’armes. Beaucoup beaucoup d’armes.

   A mi-chemin du cyberpunk et de la comédie d’aventure, j’ai, je crois, écrit ici un livre plus « enlevé » que mes précédents, un récit qui va vite, et qui doit davantage aux films d’action qu’aux drames dont je m’inspire habituellement.
J’espère que c’est drôle, j’espère que c’est cool, j’espère que ça va vous donner envie d’explorer cette ville dans toutes les directions, et j’espère, simplement, que vous aimerez ce livre. Lui, en tout cas, il vous aime déjà, et il vous attend.

   Toute entrée est définitive est le premier volume de la trilogie Colonie Kitej, mais il peut sans problème se lire indépendamment. Les suites arriveront l’année prochaine, et on aura largement le temps d’en reparler d’ici là !

   En attendant, ce roman vous donne rendez-vous sur le site des Saisons de l’Etrange, où vous pourrez l’acheter en version papier pour 15 euros, en version collector (format plus grand, couverture dure, illustration alternative et nombre très limité) pour 30 euros, et bientôt en version électronique pour quelques euros (ça arrive bientôt).

   Un grand merci aux éditions Les Saisons de l’Etrange, à Melchior Ascaride qui s’est chargé des couvertures et du travail éditorial, et, surtout, un grand merci à tous ceux d’entre-vous qui aideront ce roman à vivre.
Il est écrit, il est sorti, ne lui reste plus qu’à être lu.

   Paix sur vous. On continue.

Commander Toute entrée est définitive sur le site de l’éditeur
Commander la version collector
Page Babelio du roman

Publicité

Une réflexion sur “A partir d’aujourd’hui, Toute entrée est définitive

  1. […] néons, des voix japonaises modifiées, des voitures volantes, des pistolets laser. Tout va bien, on est à Kitej. Si tu ne connais pas encore Desired ou la future-funk plus généralement, t’as là une […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :