Rattrapage : jour de sortie

Poster un commentaire

3 avril 2019 par Vincent

   Hé bien voilà. Mon nouveau livre sort aujourd’hui, dans la collection D’une seule voix, chez Actes Sud Junior.
Il s’appelle Rattrapage, et c’est un monologue de 80 pages qui se passe lors des rattrapages du bac, au début de l’été. Ca parle de la fin de l’adolescence, de l’effet que fait le soleil en passant entre les feuilles des arbres, et des choses sales auxquelles on a participé et desquelles on ne pourra jamais se racheter.
Il est à vous, désormais. Faites-en ce qu’il conviendra d’en faire.
Je vous aime énormément, tous. Merci de me suivre depuis si longtemps. Je n’ai aucune idée d’où je vais, mais je sais où tout ça a débuté.
Bises. Prenez soin de vous.

Un seul geste d’écriture, un souffle tenu d’un bout à l’autre, une voix bouleversante, fragile et dure tout à la fois. Unité de lieu, de temps, d’action, la trajectoire de ce monologue sans effet ni concession est tragique et prend le lecteur à la gorge.
Télérama

Ce livre-là dépasse le « roman à sujet ». C’est vraiment un texte d’une force littéraire très impressionnante.
France Bleu

Vincent Mondiot compose l’autoportrait d’une beauté, émouvante et tout autant détestable, rongée par la culpabilité et un impossible désir de repentir. Rattrapage est un texte inconfortable et saisissant. Impressionnant.
Page des Libraires

Comment un roman court peut autant bouleverser !?
Quelle intensité et quelle beauté ce livre dégage !
C’est en pleurant que je l’ai fini, une boule coincée dans la gorge qui est remontée d’un coup en lisant les derniers mots.
Les Lectures de Claudia

Ici, l’écriture est encore plus brute, plus écorchée, comme si l’auteur avait craché son récit sur le coup d’une impulsion, d’un seul jet, c’est encore plus percutant finalement et cela apparaît en adéquation avec le sujet traité. C’est violent, réaliste, sans fioritures inutiles, c’est aussi plus tourmenté et virulent, émouvant dans sa simplicité.
Songes d’une Walkyrie

J’avais déjà acquis la certitude que le talent de Vincent Mondiot était grand, Rattrapage n’a fait que le confirmer et enfoncer le clou, profondément.
HashtagCéline

Loin de tout sentimentalisme, les émotions exprimées sont brutes, elles éraflent et ébranlent, quand bien même nous recueillons les confidences du personnage harceleur.
L’oiseau Lit

Le propos interroge et secoue, l’éveil est en marche. Un moment clé dans le parcours ado-préadulte, un carrefour décisif, une prise de conscience bouleversante. Souvent sombre mais à la recherche d’une lumière.
La Licorne à Lunettes

Une écriture écorchée, sans fioritures, d’un seul jet, dont on ne peut se détacher.
Le lecteur est lui aussi rattrapé. Il voudrait se sauver lui aussi, mais vissé par ces mots, il l’est. Je n’ose même pas imaginer leur impact en lecture à haute voix.
Méli-Mélo de Livres

Un monologue tranchant comme une lame de rasoir. Un texte à vif dans une collection qui lui offre le plus beau des écrins. Une voix différente. Peut-être la meilleure façon de combattre le harcèlement scolaire. On en ressort groggy et profondément ébranlé. Virtuose.
La Bibliothèque de Noukette

Vincent Mondiot ne joue pas le registre facile du remords et de la prise de conscience, il laisse son personnage dans un entre deux où le mal-être le dispute à une franchise sans langue de bois. C’est la complexité du raisonnement de la jeune fille et sa difficulté à admettre une évidence inacceptable qui donne son originalité et sa puissance au texte.
D’une Berge à l’Autre

Ce texte est une petite merveille. Vincent Mondiot dissèque les pensées d’une harceleuse et nous déroute par la violence de ses sentiments et de ses mots. Récit incisif, notre narratrice est en constant équilibre entre la culpabilité et l’impossibilité d’exprimer des regrets sincères.
Les Billets de Fanny

Un texte court mais foudroyant. A lire d’une traite (on ne peut d’ailleurs en faire autrement), cet écrit que je qualifierais plutôt d’essai est un « wake-up call » pour tous.
A Touch of Blue… Marine

La plume de l’auteur est vive, incisive, crue autant que cruelle. Nous assistons à la torture mentale que s’inflige cette jeune fille qui ne parvient pas à se pardonner, et à l’indifférence du garçon à son égard.
Wonderbook Jeunesse

Avec Rattrapage, je retrouve un Vincent Mondiot comme j’aime. J’aime son style d’écriture, fin. Il analyse différents comportements et je pense que son but est de faire réfléchir et non de juger.
Livres à Profusion

Ce roman est à mettre entre toutes les mains ! Il est très bien écrit, les émotions et sentiments des protagonistes sont parfaitement exprimés.
Les Lectures de Lily

Un texte intense, qui nous embarque d’emblée, et qui, en adoptant le point de vue du harceleur, fait s’interroger sur les motifs et surtout l’engrenage qui poussent aux situations les plus extrêmes, et qui, à travers des propos très crus mais honnêtes, laissent la place, malgré tout, à l’espoir.
Takalirsa !

Ici, Vincent Mondiot explore le harcèlement du point de vue du harceleur. Tout ce qu’il y a de plus sombre chez les adolescents, il l’a saisi, l’a mis en mots. Ces derniers saisissent. Ils sont forts, dérangeants. Durs, oui, mais parfaits. Y a-t-il une seconde chance à tout ? Un livre coup de poing pour y réfléchir.
Entre Les Pages


Commander Rattrapage sur Fnac.com
Commander Rattrapage sur Amazon
Trouver Rattrapage dans une librairie près de chez vous

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :