Julien Baker : « Turn Out The Lights »

Poster un commentaire

26 décembre 2017 par Vincent

   Séance de rattrapage pour l’année 2017, deuxième. On fait vite, et on parle de l’héroïne moderne Julien Baker.

   Il y a deux ans, Sprained Ankle, son premier album, avait tourné tous les projecteurs de la scène indé sur elle, et les attentes autour de la suite étaient fortes. A mon sens, elles n’ont pas été déçues.
Il manque peut-être à ce deuxième album un hymne de la trempe de Rejoice ou Something, un titre susceptible d’être remis en boucle pendant une nuit entière, mais par contre, Turn Out The Lights est, dans sa globalité, meilleur que son prédécesseur, qui était pourtant déjà excellent. Rien n’est en trop, aucun titre ne donne envie de passer au suivant, même après la quinzième écoute.

   Et puis, pour avoir vu l’Américaine en concert à Paris il y a quelques semaines, dans une salle plutôt grande et clairement pleine, je suis super heureux de ce qui est en train de se créer autour d’elle. Qu’une meuf toute seule avec sa guitare sèche et ses chansons tristes parvienne à fédérer une telle communauté est réellement touchant, je trouve. Il y a encore de la place pour une musique humble.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :