Aujourd’hui, Bandcamp reverse tous ses bénéfices à la cause transgenre

Poster un commentaire

4 août 2017 par Vincent

   Encore une fois tout est un peu dans le titre, mais le vendredi 04 août 2017, c’est à dire aujourd’hui, la plateforme de téléchargement musical Bandcamp a décidé de soutenir la cause transgenre, via le don de tous ses bénéfices du jour au Transgender Law Center.

   Je trouve ça cool qu’une plateforme comme ça, à laquelle personne ne demande grand-chose en termes de positionnement politique, prenne clairement parti de temps en temps pour les causes qui lui semblent en valoir la peine. Surtout qu’aux Etats-Unis comme en France, la cause transgenre est loin d’être anodine, et c’est sûr que juste en s’engageant comme ça l’espace d’une journée, ils vont s’aliéner pas mal de gens.
Ce n’est pas la première fois qu’ils le font, et ils sont à chaque fois assez vocaux et clairs sur leurs choix. Ils s’engagent, ne cherchent pas à plaire à tout le monde, et c’est ce genre de prises de position, de risques commerciaux auxquels rien ne les oblige, qui permettent d’occuper le terrain idéologique et d’aller plus loin dans les luttes progressistes. Ceux qui n’ont rien à gagner à s’engager sont aussi ceux qui font la différence, peut-être.
Bref, Bandcamp c’est une chouette plateforme, et je continuerai probablement à te filer un lien qui y mènera à la fin de toutes mes critiques de disques.

   En attendant, si t’as envie de soutenir le combat pour les droits des transgenres, et accessoirement de télécharger de la musique cool, tu vas sur Bandcamp et tu te fais plaiz là où tu voudras ! Bonus points si tu décides de télécharger la musique d’un groupe dont tu soupçonnes qu’il ne soit pas méga pro-trans. Parce que pour autant que j’ai compris, tous les artistes participent, de gré ou de force.

   Sélection perso :

   Don’t Give Up, une toute nouvelle chanson de l’éternel Jonah Matranga (chanteur de Far, New End Original, Onelinedrawing, Gratitude, et environ une dizaine d’autres projets), écrite spécialement pour l’occasion. Il a d’ailleurs annoncé que lui aussi reverserait ses parts du jour au Transgender Law Center.

   L’album Blisters in the Pit of my Heart, du groupe britannique Martha. Un bon disque de punk garage, souriant et morveux. J’ai longtemps hésité à écrire un article dessus, mais au final j’ai pas trouvé assez de trucs à en dire. Mais c’est quand même un très chouette disque, et aujourd’hui c’est l’occasion de te le prendre. Eux aussi reverseront leurs parts à l’association.

   Les divers titres d’Hubert Mousseigne, l’un des membres de mon duo favori de l’univers entier, Jean_Hub (qui d’ailleurs peut faire office de quatrième suggestion cachée). Dans le lot t’as une reprise d’Osker, des pistes instrumentales, et de la pop chiptunée. Je ne sais pas ce que lui fera de sa part du jour, ni même s’il est au courant de l’opération, mais j’avais envie de le mentionner.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :