SAINTE : « smile, and wave »

Poster un commentaire

10 juillet 2017 par Vincent

   Aujourd’hui on continue la série « projets solos qui portent un nom différent de celui de la chanteuse ». Survivre la Nuit, toujours à la pointe des rubriques révolutionnaires.
Cette fois-ci, le projet solo en question c’est SAINTE (il semblerait qu’il faille l’écrire tout en majuscules, désolé), et l’artiste derrière, c’est Tay Jardine, l’ex-chanteuse de feu We Are The In Crowd, un groupe de pop-punk à synthé et voix féminine (de fait) qui officiait il y a quelques années. Ils avaient eu un vague succès, mais j’étais resté au bord de la route, je trouvais ça trop générique et j’adhérais pas aux tentatives « emo fragile » qui jalonnaient un peu trop souvent leurs tracklists.
Là, par contre, le premier EP de SAINTE, c’est un autre tonneau. Ca s’appelle smile, and wave (avec une virgule et sans majuscule nulle part, semblerait-il également… Désolé, je peux vraiment rien faire pour ces conneries), c’est de la très grosse pop sucrée, et ça tue les mères. Sept titres, pas un seul qui ne soit pas un tube, et voilà, paquet ficelé, on a notre B.O. pour l’été.

   Dès le premier titre, Eyes Are Open, on sent que la meuf a donné dans le pop-punk, même si SAINTE n’en est plus vraiment. Mais le sens de la mélodie, les refrains catchy as fuck faits pour être repris par tout le public, les claviers rebondissants, les images de Californie ensoleillée qui te viennent immédiatement, la voix qui maîtrise parfaitement les petits décrochages emo, les guitares faussement grosses dont les cordes sont clairement en chewing-gum… Tout y est.
Pour autant, je te le disais, c’est pas réellement du pop-punk. C’est plus de la pop à guitares, qui bouge certes dans tous les sens, mais qui s’est affranchie de toute velléité teenage et de toute agressivité. C’est une musique qui veut du bien à ses auditeurs.
Alors oui, on pense forcément à Paramore, à Cyndi Lauper, à Gwen Stefani (y a des vraies similitudes dans la voix, écoute If You Ever Feel Alone, tu verras), à Tsunami Bomb… Mais on n’y pense pas trop. C’est un premier EP, mais y a déjà une vraie identité qui se dégage de la musique de Tay Jardine. Pas une identité encore très personnelle, mais une identité quand même, que j’ai hâte de voir s’affirmer. Y a moyen que cette fille sorte un album incroyable d’ici quelques mois.

   Le seul vague reproche qu’on puisse faire à smile, and wave, c’est qu’à l’exception du titre Lighthouse, qui tient plus de la ballade electro que du banger pop-rock, les six autres titres tapent tous exactement dans la même ambiance. Ils évoquent, de manière très similaire, le début de l’âge adulte, l’été, l’espoir, et tous ces sujets essentiels dont la musique ne parle jamais d’habitude (oui, c’est une blague, ne t’inquiète pas)… Ils le font cependant extrêmement bien, et puis, ouais, c’est son premier EP, et peut-être qu’en fait c’est une très bonne chose que SAINTE ait préféré creusé un sillon unique plutôt qu’en esquisser maladroitement plusieurs. Ouais non en fait j’en suis même sûr. Donc je reviens sur ce que je disais : cet EP n’a aucun défaut et je compte l’user jusqu’au sang cet été.
Va sur son site, chope-le, et fais de même. C’est un disque qui a l’odeur du soleil.

   P.S. : par contre, ça me rend ouf, je suis totalement sûr que le plan de clavier au début de Technicolor est EXACTEMENT le même que celui qui se trouve dans… Hé bien dans je ne sais plus quelle chanson de je ne sais plus quel groupe. J’y réfléchis en boucle depuis hier et j’arrive pas à mettre le doigt dessus. Si t’as la réponse, tu sais quoi faire pour me sauver de la dépression.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :