Worst Party Ever : « We Still Love You »

6

16 mars 2016 par Vincent

WeStillLoveYou_WorstPartyEver   Allez, noircissons la feuille tant qu’elle est chaude. J’ai retrouvé un peu de motivation pour ce blog, donc enchaînons tout de suite suite avec un nouveau disque, et avec ma première tentative de chronique courte.

   Worst Party Ever (best band name ever, au passage) est un groupe de jeunes types de Floride qui font du punk-rock bien emo midwest et bien à l’arrache comme il faut.
Est-ce qu’ils redéfinissent quoi que ce soit ? Non.
Est-ce qu’il s’agit du groupe de l’année ou du mois ? Non plus.
Est-ce que je les aurai oubliés dans quelques semaines ? Probablement.
Mais en attendant je n’écoute que cet EP depuis que je l’ai découvert hier, et c’est ça qui compte, ici et maintenant.

   Sur We Still Love You il n’y a que quatre titres, qui tous parlent, de manière assez explicite, d’un ami du chanteur qui est tombé dans la drogue. Les paroles sont tristes, nostalgiques, sans jamais donner dans le mélodrame. Elles sont résumées, d’ailleurs, par le titre de l’EP. Pas la peine de chercher plus loin la morale de l’histoire.
Et surtout, pas la peine de la creuser non plus, si t’as pas envie. C’est ça qui fait que la musique a un tel pouvoir, une telle générosité, par rapport aux autres formes d’art. On peut la prendre sans contexte, sans compréhension, sans aucune intellectualisation. On peut simplement accepter les signaux sonores reçus par nos oreilles et se les approprier comme on en a envie pour les transformer en émotions qui n’appartiendront qu’à nous.
We Still Love You parle de drogue, mais moi, quand je l’écoute, je retiens d’autres phrases, qui me font penser à d’autres trucs. Aux gens que j’aime, à ceux que je ne vois plus, à ceux que je ne reverrai jamais, à ceux qui finiront par revenir, à ceux que je continue à voir. Je pense à l’espèce de toile qu’on forme, les uns pour les autres.
Moi, quand, sur le premier titre, le groupe chante « Friends / Love / Friends / Moving on / I’m / So / Sick / Of being wrong », le chanteur avec une voix triste et lasse et le reste du groupe avec des choeurs de hooligans, bah, voilà, ça me colle des putain de frissons sur la nuque. Et ici et maintenant, c’est tout ce qui compte.
La tristesse résignée que ce groupe dégage, leur mélancolie fatiguée, merde, ça me parle, ces temps-ci. Là tout de suite, cet EP est précisément la bande-son dont mes émotions avaient besoin.

   Tu peux écouter et télécharger gratuitement la musique de Worst Party Ever en allant sur la page Bandcamp qui va bien.
Et également, tu peux me féliciter pour cette première chronique express. Je m’en suis pas trop mal sorti, si ?

Publicités

6 réflexions sur “Worst Party Ever : « We Still Love You »

  1. Gwen dit :

    Trop court 😉

  2. Josh dit :

    Pas assez de digressions 😀

  3. kPt3r dit :

    Il manque une petite vidéo aussi. Et puis quelques liens vers d’autres trucs… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :