Coral Springs : « Find Happiness Here » & « Greetings From »

2

12 juillet 2015 par Vincent

Coral Springs   Tu as pu t’en rendre compte, le rythme de ce blog s’est considérablement réduit, depuis quelques temps. Le fait que j’ai pas mal bossé ces dernières semaines pourrait y être pour quelque chose, mais en fait non.
La vérité, c’est que j’ai de plus en plus de mal à écrire quelque chose qui ressemblerait à peu près à une critique de disque. La faute en revient au format qui s’est imposé ici au fil du temps : des textes longs (généralement un millier de mots) dans lesquels j’essaie d’évoquer les images que m’inspirent tel ou tel disque, de le mettre en perspective avec un genre musical, et où j’en profite pour parler de ma vie et de ce genre de sujets passionnants.
Mais en fait, la plupart des disques que j’écoute, la plupart des disques que n’importe qui écoute, ne méritent pas un millier de mots. Je suis arrivé au bout de mon stock de comparaisons, de paragraphes digressifs et de renvois à ma vie.

   Prenons par exemple les deux EPs du groupe néerlandais Coral Springs. Sortis en 2012 et 2014, ces deux fois quatre titres donnent dans le punk-rock au goût emo-pop et rappellent les belles heures de labels du genre Vagrant, Drive-Thru ou Kung Fu Records. D’ailleurs, le groupe cite New Found Glory ou The Starting Line parmi ses influences. Y a pas de secrets. Ca sent le début des années 2000, et le chant féminin, parfaitement maîtrisé, ajoute une dimension supplémentaire à cette formule déjà cool par nature. Estivales, tendues par des mélodies que n’auraient pas reniées les plus grands noms du genre, discrètement gonflées d’émotion taille XXL comme seuls des post-adolescents peuvent en ressentir, les chansons de Coral Springs sont la bande-son idéale pour passer son été entre la fin du lycée et le début de l’université. Il est trop tôt pour crier au grand groupe, mais on peut déjà crier au bon groupe, et j’attends le premier album de pied ferme.

   Voilà. C’est en réalité tout ce que j’ai à dire sur ces huit premières chansons du groupe. Et c’est cool, hein, j’ai dit tout ce que j’avais à dire, et en un seul paragraphe. Ca a presque la gueule d’une critique qui pourrait paraître dans un magazine. Toutes les infos sont données, les inévitables comparaisons sont placées, et on peut sans problème comprendre que j’ai aimé.
Mais le truc, c’est que justement, sur ce blog, je voulais éviter de faire des critiques « type magazine ». En tant que lecteur, c’est un truc qui avait fini par me casser les couilles, toutes les circonvolutions des pigistes pour réussir à placer l’origine du groupe, le nom du label et les influences en six lignes sans que ça paraisse trop forcé. Les notes à base d’icônes, les quinze chroniques par page… Je ne sais pas, j’en avais juste marre et je voulais faire un truc différent.
Mais finalement, j’ai juste pris un détour pour revenir au point de départ. Si c’est cette forme que la plupart des magazines et blogs privilégient, y a peut-être une raison. Et cette raison, c’est probablement celle que j’ai donnée plus haut : tous les disques ne méritent pas mille mots. Même lorsque, comme les EPs de Coral Springs, ils sont bons.

   Pour écouter et télécharger gratuitement ces deux EPs, ou acheter le premier en version CD, page Bandcamp, comme d’hab, comme d’hab, comme d’hab.

Greetings from

Publicités

2 réflexions sur “Coral Springs : « Find Happiness Here » & « Greetings From »

  1. kPt3r dit :

    Mec, tu m’as fait découvrir un super truc là ! Hop, dans ma liste de favoris ce petit groupe !

    Je me suis baladé sur ton blog (enfin surtout la dernière partie). Tes articles sont certes très consistants, mais la lecture est presque addictive (sûrement l’écriture), avec ce mélange d’informations sur le thème proposé, le lien avec des tranches de vies où un trentenaire presque lambda peut s’identifier, le tout alimentant ton avis, que l’on approuve ou pas, mais qui a le mérite d’exister et de faire s’interroger le lecteur.

    Pour faire court : continue !

    • Vincent dit :

      Merci beaucoup 🙂 Ca fait toujours plaisir de savoir que des gens lisent et apprécient cette page. J’ai souvent l’impression d’écrire pour moi-même, et c’est très chouette quand quelqu’un me prouve le contraire.
      Et je suis également heureux que Coral Springs te plaise ! Le groupe a à peine 200 fans sur Facebook, donc c’est bon, on pourra dire dans quelques années « je les suis depuis leurs débuts. C’était mieux avant ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :