Keep In Touch : cartes postales musicales

Poster un commentaire

14 mars 2015 par Vincent

KeepInTouch   Paris, le 14/03/15.

   Hey ! Ca va ? Moi oui, plutôt… L’hiver commence à s’éloigner, et bientôt le soleil printanier m’autorisera à ressortir mes disques de Blink-182 sans me sentir hors-sujet ! En attendant ce jour, je continue à écouter de la pop indé dépressive en regardant la pluie faire des veines transparentes sur les fenêtres de mon salon. Que veux-tu, poète dans l’âme je suis !

   Tiens, au fait, tant qu’on est dans la pop indé, fallait que je te parle d’un truc, pendant que j’y pense ! Tu connais le projet Keep In Touch ? Non ? En fait c’est un label américain qui vient de se créer, et qui fonctionne d’une manière vraiment nouvelle. Tu vois, au lieu d’acheter des disques au coup par coup, tu paies un abonnement (une centaine d’euros, port compris, pour l’international), et tu reçois un disque par mois, tous les mois, pendant un an. Et le truc marrant, c’est qu’en fait les disques sont des vinyles un titre, qui sont pressés sur carton ! Merde, c’est pas clair, je m’en rends bien compte… Comment t’expliquer… En fait, tu vois, tu reçois une carte postale, avec un mot du groupe au recto, et sur le verso, directement pressé sur le dessin ou la photo, bah t’as les sillons du vinyle. Te reste plus qu’à poser la carte postale, trouée en son centre, sur ta platine, et bim, magie musicale. C’est plus clair ? Pas sûr. Mais faudra te contenter de ça, parce que j’arrive moi-même à la fin de ma lettre !

   Si tu veux t’abonner, c’est toujours possible, et j’ai cru comprendre qu’ils te feraient rattraper ton retard lors d’un premier envoi qui contiendrait toutes les cartes-disques que t’aurais manquées. Pour l’instant on a eu droit à un titre moyen du groupe canadien TOPS, et à un titre génial du groupe Ava Luna. Et pour les mois à venir, y a de prévu du Cloud Nothings, du Into It. Over It., du Girlpool… On risque de passer une bonne année 2015.
Et puis en plus, merde, pense un peu à l’investissement ! D’ici deux ou trois ans, on aura de quoi devenir millionnaires sur Discogs, avec ça !

   Allez, je te laisse, hésite pas à checker le site du projet, et on se contacte bientôt, ok ?

   Bises, prends soin de toi,

   Vincent

P.S. : oui, je sais, par définition, on ne peut pas dire qu’il s’agisse de « vinyles ». Mais tu voudrais que je dise quoi ? Sept pouces ? Quarante-cinq tours ? Soyons sérieux !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :