Junior Battles : « Rally »

Poster un commentaire

16 octobre 2014 par Vincent

v600_junior_battles_rally_cover   T’as remarqué, j’écris pas beaucoup ces derniers temps. Je suis un peu fatigué du clavier et du moral. 2014 a été une année décevante sur pas mal de plans, et ça a tendance à me rendre apathique et paresseux. Tu connais le truc : « moins j’en fais, moins j’en fais ».
Et même sur le plan musical, c’est pas mal la grosse dèche aussi… A part l’album de United Nations (vous ai-je parlé de l’album de United Nations ? Je ne sais plus), je n’ai pour ainsi dire rien écouté de vraiment passionnant, cette année. Aussi, forcément, j’avais placé pas mal d’espoirs de thérapie dans ce deuxième album de Junior Battles, le précédent, « Idle Ages », m’ayant passablement traumatisé lors de sa découverte.
Alors ? Le groupe de Toronto va-t-il me redonner foi en l’existence, ou définitivement enterrer ma santé morale sous six mètres de désespoir ? Réponse : la vie ne m’aura rien épargné.

   Ouaip. T’as deviné. Ce deuxième album est une nouvelle déception à ajouter à la liste. Bon, alors, je te rassure quand même, on est LOIN d’une déception d’aussi grande ampleur que celle qui a accompagné le dernier album de Lights, hein. « Rally », le nouveau Junior Battles, reste un vrai bon disque de rock, qui ne fait jamais grincer des dents et que tu peux écouter à fond sans avoir par avance honte de ce que tes voisins vont penser de toi.
Mais.
« Mais », ouais.
Fini l’énergie pop-punk. Fini les énormes anthems taillés pour qu’une génération entière les reprennent. Fini l’héritage Blink complètement assumé. Fini l’impression d’avoir affaire à un groupe de morveux ayant pour projet de chier sur le monde avec un grand sourire aux lèvres.
Fin du suspense, je vais pas te la jouer Pierre Bellemare : Junior Battles vient de sortir son quasi-inévitable « album de la maturité ». Dès son deuxième.

   Alors ouais, les compos sont un peu plus subtiles, comme les arrangements, et l’ambiance nostalgique et amère du premier album est toujours là… Mais j’aurais bien pris encore deux ou trois livraisons de l’énergie électrique d’ « Idle Ages ».
Mais voilà… Visiblement « Idle Ages » c’est le passé et, au moins pour l’instant, « Rally » c’est le présent. Et la moisson musicale actuelle est trop maigre pour que je fasse la fine bouche.
Donc oui, j’écoute « Rally » et, en vrai, malgré mon intro dépressive, j’aime bien.
Mais avec « Idle Ages », je disais pas « j’aime bien ». Avec « Idle Ages », je hurlais les paroles et je sautais dans ma chambre en serrant le poing.

   Il semblerait donc que mon discours soit « Junior Battles, c’était mieux avant ». Je me dégoûte, tiens.

   Mais comme c’est quand même pas un disque pourri, voilà où le commander sur le site de leur label, Paper + Plastick, et le clip du titre « Bunk », l’un des meilleurs du disque.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :