Interview : Jane Decker [version FRANCAISE]

Poster un commentaire

17 novembre 2013 par Vincent

   Decker et Belle Histoire. Deux noms dont j’ai déjà parlé iciici et ici, inlassable et lassant fan. Un groupe, Belle Histoire, et sa chanteuse qui s’est mise à voler en solo, Jane Decker. Le premier a sorti l’un de mes disques favoris de l’année dernière, et la seconde l’un de mes disques favoris de cette année-ci.
Etait-ce une raison suffisante pour contacter Jane et essayer d’organiser une interview avec elle ? Putain, mais bien sûr que oui, c’était une raison suffisante ! Donc voilà, quelques messages Facebook plus tard, nous avons cet article. Qui contient des questions et des réponses, comme d’hab. Musique, souvenirs, expériences, espoirs, parcours personnels, opinions, tout le truc habituel. Au final, des mots et de la musique.
Frères et soeurs, voici Jane Decker. Vous avez le droit d’en tomber amoureux.

JD11) Salut Jane ! Pour ceux de mes lecteurs qui ne te connaîtraient pas déjà (ce qui me semble assez peu probable, étant donné mon acharnement à parler de ta musique…), est-ce que tu peux te présenter ?

   Bien sûr. Je suis Jane Decker, j’ai 19 ans, et j’habite actuellement à Cincinnati, dans l’Ohio.

2) Bon, musicalement parlant, t’as deux projets : Belle Histoire, dans lequel tu ne fais que chanter, et ton projet solo, qui sort sous ton nom, dans lequel tu fais en gros à peu près tout. Tu peux nous parler des différences créatives qu’il peut y avoir, pour toi, entre ces deux projets ?

   JD c’est moi, entièrement. Je prends toutes les décisions, et je fais pour ainsi dire tout moi-même. Dans Belle, nous sommes une grosse équipe, et on discute de tout ensemble. La principale différence, c’est donc qu’il y a un peu plus de poids sur mes épaules dans JD, ce qui n’est en fait pas pour me déplaire.

3) Comment tu sais si quelque chose que tu composes est pour Belle Histoire ou pour Decker ?

   Belle, c’est définitivement pour les chansons les plus enjouées et énergiques, tandis que Decker, bah, c’est littéralement tout le reste. Et puis, Jane Decker est le seul projet pour lequel j’ai écrit depuis un bon moment, alors ces temps-ci, tout ce que je fais se met à sonner comme si c’était destiné à JD.

338579_344342072312954_432982548_o

4) Commençons avec Belle Histoire, si tu veux bien ! Depuis combien de temps le groupe existe ? Quelle est son histoire ? Vous êtes des potes de lycée, quelque chose comme ça ? Comment Belle Histoire est né ?

   Le groupe a environ trois ans, je crois. On s’est tous rencontrés de manière complètement hasardeuse. Je prévoyais de sortir un EP solo sous le nom « The History » et Aaron, qui m’aidait à enregistrer le disque, m’a conseillé de former un groupe, et m’a dit qu’il voulait en faire partie. A nous deux on  a trouvé trois autres membres, et on s’est baptisés « Belle Histoire ».

5) « Dreamers », votre premier album, me fait vraiment penser à un groupe américain qui s’appelait The Jane Anchor… Tu connais ? Si la réponse est non, tu devrais essayer ! Il y a de vraies similarités entre vous… A part ça, quelles ont été vos influences à tous, lors de la composition de cet album ?

   Je ne connais pas The Jane Anchor, mais je vais essayer devoir écouter ça !
« Dreamers » a vraiment été influencé par un tas de groupes différents. Toutes les chansons axées guitare viennent probablement de moi et du fait que j’étais très influencée par Jimmy Eat World. Les autres membres du groupe ont des goûts très différents en matière de musique, alors l’inspiration est venue d’un peu tout.

6) L’une des choses qui m’a le plus frappé quand j’ai découvert « Dreamers » c’est ta voix. Tu chantes dans un groupe de pop-rock, mais tu as cette incroyable vois lyrique… Sur certaines chansons, ça donne un contraste assez ouf entre le genre du groupe et celui de ton chant. Est-ce que tu as appris à chanter avec un prof ? Ou est-ce que ton talent s’est développé tout seul ? Je veux dire, c’est encore plus évident avec ton disque solo… Ta voix explose vraiment tout.

  J’ai eu un coach vocal pendant environ ces cinq dernières années. Il m’entraînait de manière classique, et j’ai beaucoup appris au sujet du contrôle de la voix en étudiant un tas de musiques différentes. Malheureusement, mon prof de chant est mort il y a quelques mois, et je ne me suis pas décidé à en trouver un autre, parce que je doute que quiconque puisse surpasser ce qu’il m’a appris.

[… transition difficile…]

7) Oh, petite question stupide et égoïste, mais je parlais tout à l’heure du moment où j’ai découvert « Dreamers »… C’était en fait grâce à une interview bizarre que tu avais donné il y a quelques temps à deux gamines… C’était plutôt marrant à regarder mais je n’arrive plus à la retrouver ! Tu t’en souviens ? Tu peux m’aider à remettre la main dessus ?

   Pas de souci ! La voici !

8) WPuisqu’on parle d’interviews… En France c’est vraiment difficile d’évaluer le public et la notoriété d’un groupe américain. Est-ce que chez vous « Dreamers » a été plutôt bien reçu ?

   Je veux dire, on ne ramasse pas les gros dollars à la pelle, mais on a eu pas mal de visibilité avec « Dreamers », oui. C’était difficile de le mettre en avant, cela dit, parce que je n’étais pas là lorsqu’il est sorti… Mais notre label, Invogue, nous a sérieusement beaucoup aidés, ils ont vraiment été notre principal soutien.

9) Oh, et toujours depuis la France, c’est plutôt marrant de voir le nom que vous avez choisi pour votre groupe ! C’est quoi l’histoire derrière « Belle Histoire » ? Simplement que vous aimez la langue française ?

   Le type qui a enregistré notre premier EP était avec nous quand j’ai dit que je voulais qu’on s’appelle « The History ». Il a commencé à traduire ces mots en français, puis nous a aidés à en choisir un autre à ajouter devant « Histoire ».

JD2

10) Vu qu’on parle de noms, c’est le moment de passer à ton projet solo ! Au départ ça s’appelait juste « Decker », mais tu as récemment transformé ça en « Jane Decker ». C’était pour être plus claire quant au fait que tu es seule à bord ?

   En fait c’est plutôt qu’il y a un homme en Californie qui sort déjà des disques sous le nom de Decker ! Sa carrière existe depuis bien plus longtemps que la mienne, et même si Decker est réellement une partie de mon vrai nom, j’ai décidé de ne pas me battre là-dessus. Je me suis toujours senti être une Jane, alors autant que les gens me connaissent ainsi.

11) A mes oreilles, alors que la musique de Belle Histoire est assez énergiqe et ensoleillée, tes chansons solo ont presque toutes une dimension assez sombre… Déjà, est-ce que t’es d’accord avec ça ? Et si oui, pourquoi cette différence d’émotions ? Est-ce que Jane Decker est une réponse à un besoin créatif que tu n’arrivais pas à exprimer dans Belle Histoire ?

   Définitivement, oui. J’aime écrire pour Belle Histoire, mais je crois que j’avais atteint un point où je pensais que la musique DEVAIT être joyeuse, sauf que parfois je ne suis pas joyeuse, et c’est pour ça que j’ai commencé à écrire des chansons solo. Je peux y écrire à propos de vraiment ce que je veux.

12) L’album de Belle Histoire est l’un de mes disques favoris de 2012, et ton EP solo déjà l’un de ceux de 2013. Six chansons, six crèves-coeur. Je viens de voir sur ta page Facebook que tu allais bientôt le ressortir dans une nouvelle version… Tu peux nous dire ce qu’il y aura dessus ? Peut-être certaines des reprises que tu postes parfois sur internet ?

   C’est encore en train d’être finalisé, mais ces prochains mois je vais ressortir l’EP sous le nom de Jane Decker, avec deux bonus acoustiques. Ensuite j’attaquerai l’écriture de mon prochain disque.

13) Une chose que je n’aurais jamais pensé dire à quelqu’un sur ce blog : tu es apparue dans la version américaine de l’émission « The Voice ». Pourquoi y étais-tu allée ? C’était une tentative sérieuse ? Un moyen de faire connaître ta musique ? Juste une expérience ?

   C’était principalement une expérience du type « voyons comment je m’en sors ». Plus j’y repense, et plus j’en tire des trucs.

14) Absolument aucun rapport, ça sort de nulle part, mais j’aime bien poser cette question aux artistes que je rencontre… Tu viens de Cincinatti, dans l’Ohio. Est-ce que ta ville a une importance dans ton art ? Ou est-ce que c’est juste l’endroit où il se trouve que tu vis, et rien d’autre ?

   J’aime vraiment Cincinnati, j’y ai vécu presque toute ma vie, mais en même temps je n’ai que 19 ans. Je prévois de bouger d’ici quelques années, pour aller dans une ville plus grande, mais pour l’instant, c’est là où je veux être.

JD3

15) Ok Jane, on approche de la fin… Tu peux nous dire quelles seront les prochaines étapes, pour toi ? On sait déjà pour la version 2.0 de ton EP, mais est-ce qu’il y aura autre chose ? Du Belle Histoire? Davantage de Jane Decker?

   Définitivement du Jane Decker. Je dirais que Belle Histoire est actuellement au vestiaire. Wes va se marier, Mitch est à la fac, et Austin travaille sur un projet solo. On s’adore toujours les uns les autres, et on jouera probablement quelques concerts si on en a envie, mais en ce moment, ce qui me passionne c’est Jane Decker.

16) Question rituelle ! Quels sont les derniers disque, livre et film que tu as vraiment kiffés ?

   Dernier disque : The xx « Coexist ».
Dernier livre : Chuck Klosterman « Killing Yourself to Live ».
Dernier film : « Girl Interrupted ».

17) Merci Jane, on en a fini ! Si tu as l’impression que j’ai oublié quelque chose, n’hésite pas, les derniers mots t’appartiennent ! Encore merci, et prends soin de toi.

   Merci énormément à ceux qui auront lu cette interview ! Vous pouvez suivre mon Twitter, @janedecker_, ou mon Instagram, @janedecker. Et mon compte Facebook est là : https://www.facebook.com/janedeckermusic. Merci à tous !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :