A la Florian Schall

Poster un commentaire

2 octobre 2013 par Vincent

a2579310948_10

   Faut vraiment que je te refasse le topo à chaque fois, hein ? Putain. On n’en sort plus, là… Bon, allez, au boulot :
Florian Schall. Disquaire extraordinaire à Metz. Hurleur désormais repenti au sein de groupes disparus comme Dead For A Minute ou Hyacinth. Kingpin de l’excellent blog Records Are Better Than People. Chanteur, guitariste et compositeur dans l’actuel groupe Twin Pricks (groupe que j’ai d’ailleurs interviewé en ces lieux ; rattrape ton retard, jeunesse).
Florian Schall, donc. Ou plutôt, les susmentionnés Twin Pricks. Après deux EP juste parfaits, 2 x 5 chansons forgées dans un pop-rock subtil, précis et foutrement lacrymal, le groupe a multiplié le nombre de ses membres par deux, passant d’un duo à un quatuor, et a pris son temps pour composer, enregistrer et sortir son véritable premier album. Genre, vraiment pris son temps, hein : quasiment trois ans, en fait.
Mais ça y est. L’attente est presque terminée. On va enfin avoir une nouvelle lame à s’enfoncer dans le système cardiaque, enfin savoir si l’attente était justifiée. Pour le moment, j’ai envie de dire que ça s’annonce plutôt très bien. Pourquoi je dis ça ? Parce que, bonne nouvelle : deux chansons issues du futur nouvel album sont déjà en écoute gratuite sur la page Bandcamp de Specific Records.
Deux chansons très différentes l’une de l’autre, mais qui restent super cohérentes avec ce qu’on sait déjà de Twin Pricks. D’après ce que j’ai compris, « This Might Be The Last Time You’ll Ever Hear From Me » sera la chanson de clôture de l’album. Ca se justifie. Tu vas voir, elle va te faire exploser les yeux et les souvenirs. Envie de l’écouter en boucle toute une nuit. Et la nuit suivante aussi.
Donc voilà. L’album sortira le 21 novembre prochain sur Specific Records, et il s’appelera « This Might Be The Last Time You’ll Ever Hear From Us ». J’en reparlerai très probablement à ce moment-là, on peut en être quasiment sûr.

RABTP 3

   Ah, et aussi, Florian Schall toujours : en septembre, comme chaque année depuis sa création, son blog ouvre ses portes durant quelques semaines, et tous les textes qu’il publie pendant le mois sont en fait des témoignages de potes, de lecteurs et d’inconnus rencontrés grâce à la magie 2.0 d’internet. Les gens viennent et parlent de leurs disques favoris et des souvenirs qui y sont associés.
Comme à chaque fois, j’ai fait partie desdits gens. Tu peux lire ma contribution ici. En vrac, ça évoque Archers of Loaf, Scarling, Maple, le Japon, l’Amérique, la Suisse, la gueule de bois et les lignes électriques.
Je préviens, c’est un texte assez long, plus proche de la nouvelle que de la critique de disque. T’es pas obligé de tout lire, hein… Surtout que, bon, vraiment désolé, je sais : la photo qui accompagne le texte est super moche. J’avais absolument aucune idée de mise en scène, alors j’ai mis un Son Goku en plastique dans le cadre.
Pardon. Et merci à ceux qui iront lire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :