Decker : « Clean Hands »

Poster un commentaire

29 mai 2013 par Vincent

a1584184514_10   Yep, t’inquiète, je vais à nouveau faire en sorte de pas trop m’étaler.
Bon, la dernière fois que j’ai dit ça (cette nuit, en fait), j’ai finalement fait un article aussi long que d’habitude, mais là, peut-être que je vais davantage réussir à tenir ma parole, parce que Decker, je t’en ai déjà bien parlé ici, et c’était y a pas si longtemps.
Ohio, Etats-Unis, projet solo de Jane Smith, la chanteuse du groupe Belle Histoire, EP sorti y a un gros mois. Voilà, t’as tout ce qu’il te faut question biographie officielle. Passons aux choses sérieuses.

   « Clean Hands » est la baffe que j’en attendais. Plus, même. Six titres, six coups de lame dans le coeur. Des images de petites villes de Bretagne ou je ne sais quoi, avec des lycéens qui portent des manteaux fermés jusqu’en haut et qui rentrent de cours en discutant et se marrant, les mains enfoncées dans leurs poches. C’est l’automne, le ciel est gris et la nuit tombe vite, mais il ne fait pas encore si froid, et parfois même le soleil se montre et fait briller leurs sourires. Au loin, derrière les rues pavillonnaires, on entend la mer.
C’est ça qui me vient à l’écoute de cet EP.

   Sous l’étendard Belle Histoire, Jane Smith fait du rock indé, un truc assez souriant, lumineux et énergique, finalement pas très éloigné de la power-pop punkisée d’un groupe comme The Jane Anchor (tiens, tu peux télécharger gratuitement leur discographie ici, hésite pas, ça tue).
Sous celui de Decker, elle donne plutôt dans le songwriting intime et calme, le truc joué tout seule dans sa chambre à minuit, tu vois ? La musique se dépouille beaucoup plus, sans perdre cependant en subtilité : très peu d’électricité ici, mais des arrangements qui te tombent sur la gueule à chaque coin de chanson. Des structures simples mais soutenues par une maîtrise parfaite de la mélodie. Et puis aussi, soutenues par cette PUTAIN DE VOIX que se tape Jane. C’est malade.
Lorsque j’en avais parlé y a quelques temps, je l’avais comparée à celle d’Anneke, l’ex-chanteuse de The Gathering. Ca reste une comparaison que j’assume, mais finalement, la voix de Jane couvre un spectre presque plus étendu, pouvant passer du lyrisme étourdissant d’un « Swing », le single, à quelque chose d’un peu cassé et ironique, comme sur les deux chansons finales de l’EP, « Favorite Little Dream » et « Tearing At The Seams », ou même à un registre presque soul sur le titre « Better ». Cette fille a juste un timbre qui met à genoux, et le sens de la compo qui va avec. On passe d’une ambiance à l’autre sans jamais qu’il n’y ait ni redite ni incohérence. Sans jamais, non plus, que ça tombe dans le maniérisme ou la facilité larmoyante. C’est un EP qui se tient bien droit et qui a un petit sourire en coin même quand il a les larmes aux yeux. Grandiose, je te dis.

   Je sais pas trop quoi ajouter à tout ça. Simplement que cet EP est pour l’instant l’un de mes disques favoris de 2013, et que je le sens difficile à déboulonner. Je suis grave heureux que cette fille existe et sorte des disques. J’ai déjà hâte d’écouter la suite, que ce soit celle de Decker ou de Belle Histoire. Je sens que ça va être génial.

   Pour écouter et télécharger cet EP venu des cieux (pas de version physique dispo, désolé), tu vas sur sa page Bandcamp ou sur son site. Ensuite, tu fermes les volets, les yeux, et tu écoutes. Tu vas voir, ça fait bizarre dans le ventre.

   Tiens, t’as vu, cette fois, pour de vrai, j’ai réussi à faire court ! Pour fêter ça, une vidéo semi-live du titre d’ouverture !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :