SOE : « S/T EP »

Poster un commentaire

22 mai 2013 par Vincent

SOE cover cd   Tu n’es certainement pas sans le savoir : dans la jungle caniculaire et sans pitié du rock, Survivre la Nuit est désormais LE média incontournable, la voix qui guide des générations entières vers la Vérité. Je suis devenu un genre de prophète, voilà tout.
A ce titre, il arrive que des groupes débutants me contactent, les mains chargées d’offrandes à ma gloire, afin de s’enquérir de la possibilité que je parle d’eux en ces très saints lieux.
Et moi, tu me connais, je suis pas le mauvais cheval : quand je peux donner un coup de pouce à la jeunesse, je le donne, et avec le sourire qui plus est. AH ! Prends-en de la graine, AlternativNews. Ici c’est Survivre la Nuit : bon goût, grosses couilles posées sur la table et avenir du journalisme d’investigation.

   Bon, trêve de plaisanteries : le coup de pouce en question, je le donne d’autant plus volontiers lorsqu’il s’agit de groupes livrant une musique aussi enthousiasmante et généreuse que celle de SOE.
Avec ce tout premier EP à peine sorti, ces mecs du Nord de la France s’inscrivent sans aucun doute possible dans la continuité historique de ce que ces 30 dernières années ont fait du pop-punk. Une musique qui est passée par Dieu seul se souvient de combien d’étapes, entre le punk mélo de Pennywise ou Lagwagon, l’arrivée du pop-punk easycore de groupes comme Blink-182, la vague de l’emo sucré genre Saves The Day, celle de l’emo neo-métalisé de Finch et consort… SOE, comme un tas d’autres groupes actuels, incarne la phase actuelle de cette musique, la phase de bilan avant l’étape suivante.

   Il n’y a rien de spécialement original ou intriguant sur les cinq chansons que compte cet EP, mais ça n’en diminue pas la qualité. Ce disque est le parfait résumé de ce qu’est le pop-punk aujourd’hui. L’histoire du genre, son style, ses gimmicks… Tout a été compris et assimilé par SOE.
Je ne connais pas du tout le parcours ou la vie des membres du groupe, mais à l’écoute de leur premier EP j’imagine sans souci une bande de potes de lycée qui ont fait fondre les mêmes disques à force de les écouter, qui connaissent par coeur le catalogue d’Epitaph Records, et qui ont un jour décidé de se lancer eux-mêmes dans le truc en profitant du garage des parents de l’un d’eux. Peut-être que c’est la réalité, peut-être que c’est juste mon imagination, mais c’est en tout cas l’image qui ressort de ce disque. Celle d’une bande de passionnés certes sous influences, mais pas les plus mauvaises.

   Le son, les compos, le chant, tout est en place, sur ce disque. Ca joue bien, vite, et on s’emmerde pas une seconde. Grosse préférence, de mon côté, pour les trois titres de fin (formule étrange pour un disque qui n’en compte que cinq, de titres, mais bon…), les deux premiers étant un peu plus anecdotiques.
Sérieux, c’est bon, en un EP les mecs prouvent qu’ils maîtrisent les bases du genre. Maintenant, j’attends la suite pour découvrir ce qu’ils peuvent lui apporter de nouveau.

   Tu peux télécharger cet EP gratuitement sur la page Bandcamp du groupe.
Ce qui est d’ailleurs une très bonne chose, là aussi. Y a rien qui me fait plus grincer des dents, en musique, que ces groupes débutants qui cassent les couilles avec leur numéro de Sacem, leurs gueulantes contre le piratage et leur participations à je ne sais quels putain de « tremplins rock ». Faut arrêter, les gens. Si vous voulez remplir des papiers et vous payer des piscines en or, faut être traders, pas musiciens. Surtout quand il s’agit d’un premier EP, putain… Personne ne vous connaît, et mettre votre premier disque à dix euros sur iTunes, c’est le meilleur moyen pour que personne ne vous écoute à part vos parents.
Mais bon, ça n’a en fait aucun rapport avec SOE, donc cessons immédiatement cette digression. Et remettons le lien pour télécharger ce très chouette disque aux odeurs ensoleillées.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :