Pure Love : « Anthems »

Poster un commentaire

8 mars 2013 par Vincent

pure-love-anthems_cover   Arf. Ca commençait super bien, pourtant : un chouette nom de groupe, une belle pochette, une flopée de singles tous plus bandants les uns que les autres, des membres aux CV impressionnants, et puis un article dithyrambique sur le célèbre blog Survivre la Nuit… Ouais, ce premier album de Pure Love avait tout pour être le premier gros disque de 2013. C’était ce que j’en espérais, en tout cas.

   Là t’as déjà deviné : « Anthems » est une déception. Ou plutôt une demie-déception. Parce que, faut mettre les choses au clair : ça reste un bon disque de rock. Rien de plus, ok, mais c’est déjà ça. Si je n’en avais rien attendu, j’aurais probablement dit de cet album qu’il était vraiment chouette et méritait de faire quelques tours dans tes oreilles. Sauf que, justement, j’en attendais du lourd.

   Faut dire que les quatre singles que les mecs ont sorti en prévision de ce disque étaient tous des putain de tubes qui m’ont fait trépigner d’impatience. Des brûlots power-pop qui rappellent parfois le meilleur d’Oasis, tout en affichant sans honte les racines punk des deux leaders du groupe (ex-Gallows pour le chanteur, ex-The Hope Conspiracy pour le guitariste).
Et justement, ces quatre singles, ils sont sur l’album. Donc rien que pour ça, ce disque ne peut pas être mauvais. Si tu rajoutes à ça deux ou trois autres chansons qui valent carrément le détour (la dernière, « March Of The Pilgrims », par exemple, ou « The Hits »), t’atteins une bonne moitié de l’album qui gère comme il faut (« Anthems » a en effet eu la bonne idée d’être court, avec juste onze titres et même pas quarante minutes au compteur).
Reste donc l’autre moitié. Qui, sans être puante, pas du tout même, n’est simplement pas intéressante. Des titres rock assez bluesy, sans originalité ni charme particulier, et surtout dénués, malheureusement, de l’énergie électrique qui traverse la moitié cool de ce disque.

   Bref, j’en suis le premier surpris, mais Pure Love n’est pas devenu mon nouveau groupe favori. Par contre, cet album, certes en demie-teinte, est tout de même suffisant pour que je continue à m’intéresser à eux. L’espoir n’est pas encore perdu.

   Sur ce, tu peux aller sur leur site officiel, ou regarder le clip de « Beach Of Diamonds », le dernier single en date. Ou faire les deux, d’ailleurs, t’as le droit aussi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :