Papa Roach : « The Connection »

3

20 décembre 2012 par Vincent

Papa_Roach-The_Connection-Frontal   Quand j’étais au lycée, une très large part de ma vie tournait autour du neo-metal. Une autre part tournait quant à elle autour de la masturbation, mais ce n’est pas le sujet ici.
En fait, le neo-metal est probablement le seul style musical dont je puisse dire sans hésiter que ma connaissance à son propos est encyclopédique. Dommage que ce soit également le seul style qui semble à tout jamais indéfendable face aux gens de bonne compagnie. Et même face aux autres, d’ailleurs.

   Sérieusement, ça fait dix ans que c’est terminé, maintenant ! On peut pas accorder un aggiornamento à la réputation que se trimballe le style ? S’asseoir tranquillement et concéder que, ouais, il y a eu des trucs intéressants dans ce courant, et même des bons disques ?
Bah non, visiblement, on ne peut pas. Encore aujourd’hui, le neo-metal n’a le droit de susciter que des réactions laconiques et méprisantes chez les amateurs de rock. Genre, sur un forum internet, « lol » semble être une réponse tout à fait suffisante lorsqu’il est question de ce style. Personne ne vous demandera de développer, et tout le monde lâchera son  » + 1 « .
Tant pis, je me suis fait une raison.

   Raison qui a été d’autant plus facile à me faire que je n’écoute plus ce style depuis des années (depuis l’arrivée dans ma vie du hardcore et du punk, en gros). De fait, je n’accorde plus désormais qu’une affection nostalgique aux groupes affiliés à cette mouvance. Groupes qui de toute façon, soit n’existent plus, soit sont désormais des demi-vieillards un peu pathétiques (oui, Fred Durst, je pense bien entendu à toi).

   Un seul groupe de l’époque a échappé à ce progressif mais définitif tournage de dos : Papa Roach.
Oui, d’accord, ok, c’est bon, allez-y, lâchez tout de suite vos « lol » et vos  » + 1 « , qu’on puisse continuer.
C’est bon, vous êtes calmés ?
Papa Roach, s’il a été le temps d’un album (le cultissime « Infest« , en 2000) l’un des acteurs majeurs de la scène neo-metal, n’en est cependant pas l’une des icônes (salut, KoRn !), ni l’un des membres musicalement défendables (tous les regards se tournent vers Deftones), ni l’un des meilleurs vendeurs (Limp Bizkit, celle-ci est pour toi). Pourtant, c’est bien ce groupe, et seulement ce groupe, qui continue encore aujourd’hui à ponctuellement m’intéresser.

Papa_Roach1_Fist_Love_sm500

   Je crois qu’avec leur nouvel album, « The Connection« , sorti genre y a pas trop longtemps, j’ai compris pourquoi : parce que c’est le seul groupe du genre qui croit encore à ce qu’il fait.
Que ce soit dans leurs interviews, dans leur communication sur le net ou, surtout, dans leur musique, les mecs semblent encore transpirer, dix ans et quelques millions d’albums plus tard, la même énergie de white trashes au grand coeur qu’ils avaient à leurs débuts. Ce sont toujours les mêmes gosses mal dégrossis qui peinent à croire à la chance qu’ils ont de vivre de leur musique.
Les autres survivants ont compris que le style était mort, mais cherchent à gratter quelques dollars aux derniers fans qu’il leur reste en sortant des parodies d’albums (sérieusement, le nouveau Cold… Quelle honte…). Papa Roach, eux, au contraire, semblent ne même pas s’être aperçus que le neo-metal n’existait plus.

   Leur son d’aujourd’hui a évolué, s’est FM-iser, mais sans trahir leur son d’hier. En fait, ce nouvel album aurait pu sortir, avec juste un mix peut-être différent, en 2000, et le lycéen que j’étais en serait immédiatement devenu fan, j’aurais couvert mes marges de feuilles de cours de « P. ROACH 4EVER » toute la foutue journée.
Merde, faut que je précise : ce que je viens de dire est un compliment, pas une critique. Les membres du groupe balancent leurs chansons sans se poser de question, sans chercher ni à devenir « plus sérieux », ni à devenir « plus musicaux », ni rien de toute cette merde. Leur musique est encore et toujours ce neo-metal vaguement biberonné au punk et au glam, et ça n’a rien ni d’une pose ni d’un hommage ironique à une époque révolue. La musique de Papa Roach semble juste sortir ainsi de leurs têtes, et ils la couchent sur disque sans plus y réfléchir.
En fait, je crois que je peux résumer tout ce que je viens de dire en une seule phrase, une seule raison pour laquelle j’aime encore Papa Roach : parce que de tous les survivants, ce groupe semble être le seul à réellement aimer sa musique.

Papa_Roach-logo-2FBB065D5A-seeklogo.com

   Oui, « The Connection » est globalement de mauvais goût (à l’image de cette immonde pochette). Oui, les paroles sont bateau comme pas possible, oui tout a été entendu mille fois, oui oui, ok. Mais l’énergie est d’une sincérité évidente, et les 13 titres (ou 15 si vous avez chopé la version spéciale) de l’album donnent tous envie d’appuyer sur la pédale d’accélérateur, de serrer les poings et de chanter en choeur. Mention spéciale à « Silence Is The Enemy« , putain d’hymne de 2012.
Merde, ce disque, comme la quasi-totalité de la carrière du groupe (oubliez l’album « Metamorphosis« , erreur de parcours extrêmement dispensable), est la définition même de ce qu’est le rock. La passion juvénile, la théâtralité des sentiments, l’énergie, le sourire moqueur, la sincérité, l’amusement. Combien de disques ont fourni tout ça, ces derniers temps ? Pas tant que ça, me concernant. Alors, défendable ou non, ouais, je continuerai à kiffer Papa Roach aussi longtemps qu’ils resteront ce qu’ils sont.

   Pour juger sur pièce de ce qu’il reste aujourd’hui du neo-metal, voici le clip de « Still Swingin » (titre qui semble faire écho à ce que je viens d’écrire), le premier single de l’album.
Sérieusement, ce couplet rappé, ces effets robotiques sur la voix, ce refrain taillé pour des stades qu’ils ne rempliront probablement jamais plus… Tout devrait être à jeter à la benne, dans cette chanson. Et pourtant, même en faisant des efforts, je ne parviens qu’à la kiffer. Désolé.

   Ecrit au Tipp-Ex sur mon sac Eastpack : « P. ROACH 4EVER« .

Publicités

3 réflexions sur “Papa Roach : « The Connection »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :